La crise de la quarantaine

| FemmeAdultere.com
Site de rencontre pour des relations extra-conjugales | FemmeAdultere.com

La crise de la quarantaine

Ecrit le 17 décembre, 2013 | Dans la catégorie : Rencontres

C’est souvent autour de la quarantaine que l’on se met à souhaiter tromper son mari ou sa femme. En effet, une véritable crise s’annonce à cet âge, où l’on souhaite revivre une partie de sa jeunesse, profiter de l’existence, parfois remettre en question son couple en trouvant un partenaire de relation extra-conjugale. Ce n’est pas un phénomène isolé, loin de là, et si certains ne franchissent pas le cap, d’autres en revanche se laissent totalement aller par le tumulte de ces années clés, qui peuvent déterminer ensuite tout le reste de l’existence. Des choix importants sont parfois à faire à cette période.

crise-de-la-quarantaine

Quarante ans, c’est une date particulière, qui correspond à la moitié de l’existence environ. Cependant, on est encore jeune à cet âge là, mais on ressent que cela ne durera plus très longtemps. Certains se sont casés assez tôt, et n’ont pas profité de leurs jeunes années comme il l’aurait fallu. Ainsi, ils se confrontent à l’envie de rattraper le temps perdu, qu’ils soient en couple ou non. C’est à cette période que de nombreuses liaisons ont lieu alors, puisque c’est aussi une manière de profiter différemment de l’existence, de goûter à autre chose, et de savoir si l’on a fait les bon choix ou non, pour sa vie.

Cela arrive aussi bien aux femmes qu’aux hommes, et c’est une période assez critique : aventures adultère bien sûr, mais aussi ruptures ont souvent lieu durant cette période. Mais cela ne dure pas toujours très longtemps : cette crise peut se compter en mois ou quelques années, et les choses reviennent rapidement à la normale…à moins qu’un gros changement ait été initié durant celle-ci. Il ne faut pas se priver de vivre ce moment à fond, c’est parfois le seul moyen de savoir réellement où l’on en est, si l’on est heureux, si ce que l’on possède actuellement est réellement ce que l’on souhaite.