L’amour dure-t-il 3 ans ?

| FemmeAdultere.com
Site de rencontre pour des relations extra-conjugales | FemmeAdultere.com

L’amour dure-t-il 3 ans ?

Ecrit le 9 juin, 2014 | Dans la catégorie : Rencontres

Souvent, pour justifier le fait que l’infidélité vienne causer des troubles dans les couples de longue durée, on invoque le fait que l’amour dure 3 ans. Cette théorie a été d’ailleurs largement évoquée dans le roman de Beigbeder du même nom. Ainsi, on pense qu’après une certaine période le désir que l’on a pour son ou sa partenaire a tendance à changer. Mais est-ce vraiment cela qui conditionne l’amour ? Est-ce une des raisons pour lesquelles de nombreux hommes et femmes occidentaux finissent pas devenir infidèles ? C’est ce que nous allons aborder dans cet encart, en quelques mots.

amour-dure-trois-ans

Pourquoi dit-on que l’amour dure 3 ans ? Pour donner ce chiffre, il a fallu analyser des données purement biologiques. Lorsque l’on rencontre quelqu’un, nos sens sont en éveil, et durant la période que l’on appelle généralement « la lune de miel », correspondant aux premiers mois et années d’un couple, l’envie est à son apogée. Cependant, on a remarqué qu’après 3 années de cohabitation, les choses commencent à évoluer sur le plan physiologique. Ainsi, on remarque que les hommes et les femmes commencent à perdre leur désir et à souhaiter aller voir ailleurs pour retrouver ces sensations.

On pourrait justifier cela par le fait que l’homme, dans le sens être humain bien sûr, n’est pas forcément fait pour passer son existence entière avec la même personne. Ainsi, ses hormones qu’elles soient féminines ou masculines le pousseront alors à aller au delà de la simple tentation pour en arriver au passage à l’acte. Cela étant, ce n’est pas non plus une fatalité ! Et si les adultères commencent généralement après cette période idyllique de découverte, l’amour peut aussi prendre de nouvelles couleurs, dans la complicité et le partage. On peut également raviver le désir, ainsi l’infidélité n’est pas non plus un passage obligatoire pour tous.